Soirée débat du 28 novembre 2019 – Les technologies numériques et l’indépendance

Dans ce 21e siècle résolument numérique, d’innombrables enjeux sont soulevés par les transformations tous azimuts qui s’imposent aux personnes comme aux collectivités. Parmi les enjeux les plus incontournables que l’on a vus surgir au cours des dernières années, celui de la souveraineté figure en tête de liste, notamment autour des questions de l’applicabilité du droit des États sur Internet, du pouvoir immense exercé par les multinationales américaines Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft (GAFAM) du contrôle et de la protection des données ou de la surveillance de masse qui attaque nos libertés fondamentales. À quoi peut ressembler une souveraineté québécoise qui ne peut qu’être partielle dans le Québec province ? Que serait-il possible de faire de plus pour conquérir notre souveraineté en matière de numérique avec les pleins pouvoirs d’un État indépendant ? Ces questions seront abordées sous différents points de vue complémentaires (sociopolitiques, techniques, juridiques, éducatifs, etc.) afin de prendre la mesure des défis que le numérique impose.

 

Animation

– Martine Desjardins, Directrice générale du Mouvement national des Québécoises et des Québécois

 

Panélistes

– Mathieu Gauthier-Pilote, informaticien, président de FACiL, pour l’appropriation collective de l’informatique libre (FACiL).

– Florent Michelot, licencié en droit, chargé de cours en science politique à l’UQAM et doctorant en andragogie à l’Université de Montréal.

 

Date et heure : Le jeudi 28 novembre 2019, à 19 heures

 

Lieu : Société St-Jean-Baptiste, Maison Ludger-Duvernay, 82, rue Sherbrooke ouest (coin St-Urbain) Montréal

 

Entrée libre… mais les contributions volontaires sont appréciées

 

Pour renseignements: Anne Michèle Meggs (lesipsoquebec@gmail.com)

 

Pour voir l’affiche : Cliquez ici

Pour les biographies des panélistes : Cliquez ici

Soirée débat du 24 octobre 2019 – Retour sur les élections fédérales du 21 octobre

RETOUR SUR LES ÉLECTIONS GÉNÉRALES DU 21 OCTOBRE : QUELLES LEÇONS POUR LES INDÉPENDANTISTES?

Les résultats obtenus par le seul parti indépendantiste au niveau fédéral seront un signal pour le mouvement souverainiste. Mais ils ne diront pas tout. Quelles leçons pourrons-nous tirer de la campagne ou des réponses des partis fédéralistes aux demandes du gouvernement du Québec? Y a-t-il des messages ou des enjeux qui ont capté l’imagination des Québécoises et Québécois et qui devraient être intégrés au discours indépendantiste? Chacun de nos analystes apportera sa perspective et son expertise à la question de l’avenir du mouvement à la suite des élections canadiennes.

Animation
• Martine Desjardins, Directrice générale du Mouvement national des Québécoises et des Québécois

Panélistes
• Pierre Curzi, comédien, syndicaliste et ex-député du Parti Québécois
• Jean-François Daoust, politologue, chercheur postdoctoral Université McGill
• Jean-François Payette, politologue, Directeur scientifique, Observatoire de la politique et de la sécurité de l’Arctique, ÉNAP

Pour les biographies des panélistes et de l’animatrice : cliquez ici.

Date et heure : Le jeudi 24 octobre 2019, 19h15 à 21h15

Lieu : Société Saint-Jean-Baptiste, Maison Ludger-Duvernay
82, rue Sherbrooke Ouest (coin rue Saint-Urbain) Montréal

Entrée libre… mais les contributions volontaires sont appréciées.

Pour renseignements : Anne Michèle Meggs (lesipsoquebec@gmail.com)